Votre bébé réagit à ce que vous man

Votre bébé réagit à ce que vous man
5 (100%) 1 vote

Certaines mamans disent qu’elles peuvent manger tout ce qu’elles veulent pendant qu’elles allaitent, tandis que d’autres rapportent des problèmes avec leur bébé après avoir mangé certains ingrédients spécifiques.

Souvent, vous vous rendrez compte que votre enfant sera plus irritable ou fera plus de gaz après que vous ayez mangé certains aliments. Si vous arrivez à identifier ces aliments, essayez de limiter la consommation pendant quelques temps afin de voir si l’impact sur votre bébé diminue.

Pour tester et vérifier que cet aliment était bien la cause du soucis, ré-essayez d’allaiter votre bébé après l’avoir consommé et surveillez comment votre enfant réagit.

Quelques aliments à éviter pendant l’allaitement

Il y a des aliments qui reviennent plus souvent que d’autres dans la liste des aliments à éviter lorsqu’on allaite :

  • Les épices : Le piment, le curry, l’ail, la cannelle… Toutes ces épices, aussi bonnes soient-elles, sont connues pour irriter le système gastrique de votre bébé et causer des aigreurs d’estomac.
  • Les agrumes : Jus d’orange, citron pressé, pamplemousse… Evitez ces fruits pendant l’allaitement car ils créent des douleurs gastro-intestinales à votre bébé
  • Les légumes « aériens » : Les oignons, le chou, les brocolis… Ces légumes créent des gaz en importante quantité pour votre enfant, ce qui est très désagréable et peut même devenir douloureux à la longue.
  • Les cacahuètes : Allergène connu, il vaut mieux éviter de consommer des cacahuètes lorsqu’on allaite afin de minimiser les risques que votre enfant devienne allergique aux arachides

Dans la liste, on retrouve aussi le café, un excitant naturel qui rend votre bébé facilement irritable et peut troubler son sommeil (et par conséquent, le votre). Bien sûr, vous pouvez en boire une tasse ou deux par jour, mais n’en abusez pas trop… Le plus gênant dans le café étant la caféine, n’oubliez pas qu’on en trouve aussi dans les sodas, le thé et certains médicaments.

Autre chose à éviter au maximum : l’alcool ! Un verre peut passer, mais plus d’un verre et l’alcool pénètre dans votre lait maternel. Si vous avez prévu de boire, allaitez votre enfant, utilisez un tire-lait pour avoir des réserves et attendez au moins 24h avant de redonner le sein à votre bébé…

Comme d’habitude, si vous avez le moindre doute sur la santé de votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre médecin !

Une infographie pour comprendre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *